MUSIC

Kreyol folk

Grandir dans un environnement musical,

avoir des parents, grands parents musiciens, cela imprime quelque chose en soi.

La musique devient, est naturelle, intime.

Intime c’est ainsi que Stevy Mahy entend sa création musicale.

Ses textes sont nourris d’introspection, d’expériences, de vécu.

Si elle enregistre son premier titre «Manman dépi ou pati» à l’âge de 9 ans, c’est bien plus tard qu’elle proposera son premier album.

À la question de pourquoi tout ce temps elle répond qu’elle avait envie et besoin de se distancier de la musique pour mieux l’ appréhender de façon personnelle, de recréer son lien avec elle.

Ce sera chose faite en 2010 avec cet album au long titre

« The Beautiful Side of a Kreyol Folk Trip».

« Je voulais que le titre soit long et poétique , que l’on prenne le temps de le prononcer et de s’interroger ».

Un premier album pétri de son goût pour les arrangements minimalistes dans lequel la place est donnée tant à la voix qu’aux instruments tout cela sur une note mélancolique.

Cet album fut son journal intime, chanter ce que l’on se dit à soi, ce que l’on n’a pas toujours eu la force d’exprimer aussi à l’autre.

Ne pas savoir dire à l’autre mais lui chanter, est la définition même de son premier single «Beautiful».

Cet album écrit en anglais, français et créole recevra un accueil très favorable. 

Growing up in a musical environment, having parents, grandparents musicians, it impresses something in oneself.
Music becomes something natural, intimate.

Intimate this is how Stevy Mahy hears her musical creation.
Her texts are nourished by introspection, experiments, truth.

If she records her first song  «Manman dépi ou pati» at the age of 9, it is much later that she will propose her first solo album.

Why all this time ?  She replies that she wanted and needed to distance herself from the music to be able to apprehend it in a personal way, time to reconnect with it.

It will be done in 2010 with this long title album : « The Beautiful Side of a Kreyol Folk Trip».
« The title was long and poetic, I wanted people to take time to pronounce it and wander what it meant ».
A first album fueled with her taste for minimalist arrangements.
The emphasis was both on the voice and the instruments, all on a melancholy note.
This album was her journal diary, singing out loud what she couldn’t say to herself or to others.

Not knowing how to say how you feel to someone but being able to sing it.
This the very definition of her single «Beautiful».
« The Beautiful Side of a Kreyol Folk Trip» written in English, French and Creole will receive a warm welcome.

BEAUTIFUL REMIX REGGAE